24/09/2007

Le Jardin du Caroussel

 Le paysage du jardin change.
Massifs et pelouses en labyrinthe de verdure forment un écrin autour d'une vingtaine de statues d'A. Maillol, installées en 1964.

106

Face à nous la Terrasse en surplomb du jardin qui est ornée de deux grands vases provenant du parc de Versailles

105

104

Le pavillon de Marsan qui faisait partie du palais des Tuileries est restauré à partir de 1874.

marsan107

Vous allez voir 2 séries de photos quasi identiques mais prisent avec 2 appareils différents

108
 

114

109

 

110

L'Arc de Triomphe du Carrousel


L'axe de la visite, d'Ouest en Est fini sur l'Arc de Triomphe du Carrousel.
111
En 1806, pour célébrer la bataille d'Austerlitz, Napoléon Ier fit élever à l'entrée de la cour du château des Tuileries un arc de triomphe, conçu par Percier et Fontaine, sur le modèle de l'Arc de Septime Sévère à Rome
111c
Cliquer sur la photo
 A l'origine, le groupe des chevaux antiques provenant de la basilique Saint-Marc à Venise surplombait l'édifice ; il fut remplacé en 1828 par un quadrige de Bosio.
 112

Le 30 mars 1989 est inaugurée la Pyramide de verre construite par I. M. Peï. Erigée au centre de la Cour Napoléon, elle détermine les grands axes de circulation du palais et conduit en sous-sol à un vaste hall d'accueil d'où l'on accède aux espaces dévolus aux expositions temporaires, aux salles relatant l'histoire du Palais et du musée, ainsi qu'aux fossés du Louvre de Charles V, à un auditorium et enfin à différents services pour les visiteurs (vestiaires, librairie, cafétéria, restaurant).

113

plan-l

 

16/09/2007

Le jardin des Tuileries 3

 Voici un plan illustrant le jardin des Tuilerie et dans sont prolongement le jardin du Carrousel et le Louvre et sa Pyramide.
Notre progression en rouge

plan

Nous sommes à la sortie du Grand Couvert (vert foncé) et nous  entrons dans le Grand Carré. On pénètre dans les parterres situés à l'emplacement de ceux d'A. Le Nôtre.
En 1831, l'espace jusqu'au bassin central, était le jardin réservé du palais des Tuileries, établi pour Louis-Philippe et élargi pour Napoléon III en 1858.

89

Y sont installées des sculptures du XIXe siècle pour la plupart. Si les deux petits bassins se répondent avec un répertoire animalier: Tigre terrassant un crocodile de Caïn, côté rue de Rivoli,

92


 88

le Grand Bassin, lui, est agrémenté de grandes figures mythologiques et religieuses (Le Serment de Spartacus de Barrias, Thésée combattant le Minotaure de Ramey, Cincinnatus de Foyatier ou le Bon Samaritain de Sicard).


90

 

91

Face à nous, de l'autre côté de la Seine le musée d'Orsay

93

Nous sommes côté Rue de Rivoli, un coup d'oeil vers les immeubles haussmanniens, des constructions d'un niveau de standing élevé dans de larges boulevards. Les immeubles se ressemblent tous : c'est l'esthétique du rationnel.
Plus tard les combles sont amménagé pour le personnel de maison.

94

Retour côté Tuilerie et le Grand Bassin

95


96

 Toujours la même perspective

alignement Arc de Triomphe, Place de la Concorde et l'obélisque, le Bassin octogonal et ici le Bassin rond

99

22:39 Écrit par Minnie dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photos, jardin, tuileries, eau, bassin, grand-carre |  Facebook |