03/08/2007

La Nef du Grand Palais

Nef du Grand Palais
Le Grand Palais est un monument historique qui frappe d’emblée par son allure majestueuse et sa magnifique nef, surmontée par la plus grande verrière d’Europe

Entrée avenue Winston Churchill
28
 
La construction, qui fait appel au béton, est une structure métallique enrobée d'une façade de pierre.

La colonnade de Deglane dissimule prudemment la splendide innovation de la structure métallique.

Le vaisseau principal, d'une longueur de près de 240 mètres, est constitué d'un espace imposant surmonté d'une large verrière. La voûte en berceau légèrement surbaissée des nefs nord et sud et de la nef transversale (paddock), la coupole sur pendentifs et le dôme pèsent environ 9.000 tonnes d'acier, de fer et de verre. Le poids de métal utilisé, égal à environ 7.500 tonnes, équivaut à celui de la tour Eiffel (7.000 tonnes). Le sommet de cet ensemble culmine à une altitude de 44 mètres.

Cet ensemble a été réalisé a une époque où l'apport en lumière naturelle est encore indispensable car la fée électricité n'existait pas.

45
 

Les frises extérieures, situées sous le péristyle de Deglane, se composent d'une longue bande aux vives couleurs rehaussées d'or utilisant la technique traditionnelle de la mosaïque.

Fractionné en plusieurs scènes, cet ouvrage, pourtant mal connu des parisiens, mesure près de soixante-quinze mètres de long. Les tesselles juxtaposées représentent les grandes civilisations de l'Histoire telles qu'imaginées au tournant du siècle. Ainsi, succède l'Égypte à la Mésopotamie, la Rome d'Auguste à la Grèce du siècle de Périclès, la Renaissance italienne et française au Moyen Âge, l'Europe industrieuse à celle des arts classique et baroque.

Les civilisations plus lointaines ne sont pas oubliées, glorifiant au passage la période alors à son apogée des grandes nations colonisatrices : l'Afrique méditerranéenne et subsaharienne, l'Orient et le sous-continent indien, l'Asie du sud-est et l'Indochine avec les khmers et les temples d'Angkor, la Cochinchine et les paysages annamites autour de la ville de Hué, l'Extrême-Orient avec des représentations de la Chine mystérieuse et du Japon (alors en vogue depuis le récent engouement des peintres impressionnistes et d'écrivains pour ce pays), des évocations des deux Amériques.

29b

Détail des colonnades du Grand péristyle de Deglane situés de part et d'autre de l'entrée principale

29

Entrée de la Nef du Grand Palais
Haut lieu de la vie artistique parisienne depuis un siècle, le Grand Palais accueille dans sa nef restaurée des événements, salons et foires exceptionnels, où se presse un public nombreux.


30

Actuellement

Les étés de la danse
Consacrée à Cuba, cette 3ème édition accueille le Ballet National de Cuba avec 2 programmes : « Giselle » et « Don Quichotte » 

cuba

La quadrige en cuivre martelé (déjà vue sur l'autre post)fait partie de ce batiment. En arrière plan la verrière, la coupole et l'arc au dessus de l'entrée.

 37

Vue depuis la tour Eiffel

Grand-Palais

 

Découverte du Grand Palais

Grace à ce dessin vous pouvez voir le chemin parcouru(fleche rouge) du rond point Champs Elysée au Grand Palais.
En bas, à gauche le théatre du rond point (en jaune)
plan
 
Voilà comment nous l'avons découvert malheureusement encore en rénovation.
 
Dans cette partie sont:
 Les Galeries Nationales du Grand Palais  

En 1964, Reynold Arnould transforme une partie de l'aile nord du Grand Palais, à la demande d'André Malraux alors ministre des Affaires culturelles, en Galeries nationales destinées à recevoir de grandes expositions temporaires. Sont ainsi présentées en 1966, une rétrospective du peintre Pablo Picasso et une importante présentation d’art africain.

Devant le succès rencontré, l'État renonce à la démolition du Grand Palais, un temps envisagée, à l'instar du futur Musée d'Orsay.

Les Galeries nationales du Grand Palais ont depuis lors accueilli plus de 250 expositions et se sont affirmées comme le lieu de présentation d’expositions internationales le plus important de France et l'un des plus importants du monde.

 22

 
Comme nous nous laissons emmené par notre guide nous n'avons pas connaissance des batiments découverts et avons les infos au fur et à mesure de notre balade.
Je découvre l'importance du batiment maintenant et j'y retournerai. Beaucoup de photos à faire des détails.
 
Square J Perrin
23

Le « Grand Palais des Beaux-Arts » est édifié à Paris à partir de 1897, pour l'exposition universelle prévue du 15 avril au 12 novembre 1900, en lieu et place du vaste mais inconfortable Palais de l'Industrie de 1855. « Monument consacré par la République à la gloire de l’art français », comme l'indique l'un de ses frontons, sa vocation originelle consiste à accueillir les grandes manifestations artistiques officielles de la capitale.

 

Entrée Clémenceau

24

Situé au cœur de Paris, c'est un site emblématique du patrimoine français. Véritable prouesse architecturale symbolisée par une magnifique verrière, le Grand Palais est un monument historique où le public se presse chaque année pour découvrir les événements sous la nef, les expositions des Galeries Nationales (depuis 1964) ou du Palais de la Découverte (depuis 1937).

 Les quadriges en cuivre repoussé de G Récipon couronnent les deux entrées et leur fronton, au nord-est et sud-est, sur l'avenue nouvelle. Ces œuvres allégoriques, s'imposant au piéton à une altitude de quarante mètres, représentent :

  • Du côté des Champs-Élysées : « L’Immortalité devançant le Temps » 

25
 
  • Du côté de la Seine : « L’Harmonie triomphant de la Discorde ».
  •  
    37
     
    Voiçi l'ensemble formé par le Grand Palais et lui faisant face le Petit Palais à gauche;
    l'avenue Winston Churchill

    26